POEME VIDEO de 2004 - Jérome GAME et Giney AYME :
"L'angoisse u travail p oétique e me ise en mots" (travail du non travail) 2004 - 7’20


Vidéopoème : Texte et voix de Jérôme GAME. et Giney AYME Vidéo, son et master.

«...Mais enfin pourquoi des images ?
Lorsque j’ai entendu Jérôme Game pour la première fois, j’ai cru à un accident corporel de ses cordes vocales ou une
langue mal placée !... J’ai su aussitôt que j’allais travailler avec lui,
pour sa poésie, comme si lui, déjà, avait travaillé avec moi, pour moi. J’aime que soit sans cesse reposée la question de l’auteur à travers la pratique d’une réponse artistique croisée tournant le dos à la Figure-Forme-Figée du nombril. Ici c’est l’image détruite (par la compression numérique) de la main d’un ouvrier du livre qui devient néanmoins ACTE. J’ai tenté d’énoncer (et non pas d’annoncer) le corps pensant d’une écriture contemporaine EN TRAVAIL...”

Giney AYME .

« ...Moi, ce qui m'a beaucoup plu et touché, c'est la façon dont tu filmes,
montes, organises plastiquement la chair, c'est-à-dire non pas la main comme organe reconnaissable, nommable, mais la chair au-delà de l'organe-main, la chairblanche/grise/rose/lente/rapide/formée/informe qui évolue non pas en une pure abstraction, mais en un affranchissement du corps pour mieux montrer les potentialités de cette corporéité, en donner à voir la puissance; et je trouve que là, il y a un très fort et très beau effet d'écho avec ce que mon travail de langue poétique tente de réaliser : l'invention d'une nouvelle corporéité. La forme hybride qu'est le vidéo-poème prend tout son sens et sa force... »

Jérôme Game.
(in catalogue du Festival des Instants Vidéo - Marseille)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now